Tina Cartier

Lorsque la Galerie Hampton a ouvert ses portes en octobre 2019, Tina Cartier était notre première artiste vedette. Son exposition était une collection de peintures conçues autour du concept de la féminité rebelle, intitulée Ultra Féminine. L’expo a établi le ton pour le futur de Hampton. L’oeuvre de Tina est de qualité exceptionnelle, avec l’énergie explosif du street art. Combinant une technique précise à une attitude audacieuse, chaque portrait vous regarde droit dans les yeux. Et avez-vous remarquer ses titres?

Travailler avec Tina a été captivant depuis le début. La plupart de son travail est multimédia, comprenant la peinture en aérosol et l'acrylique, mais aussi des chaînes, des bijoux et d'autres éléments 3D. Des cœurs de Saint-Valentin mignons de 5”, aux portraits massifs de 48" x 72 ", il y a une pièce Cartier pour tout le monde. Elle nous a même fait une peinture murale à grande échelle à l'intérieur de la galerie… restez à l'écoute pour des images du processus!

Nous avons demandé à Tina de répondre à quelques questions ci-dessous,* mais vous pouvez également la trouver sur Instagram. Cela étant dit, si vous passez à la galerie, elle pourrait être ici en train de jaser avec nous. Elle est un élément important de la famille Hampton.

1. À quoi ressemble votre processus créatif? Je travaille autour d'une image qui m'inspire. Je cherche une petite histoire à raconter.

2. Où trouvez-vous votre inspiration? L'inspiration est tout autour de moi, dans les livres, lors de mes voyages, dans la musique ...

3. Pourquoi représentez-vous principalement des personnages féminins? Je pense qu'il est important de centrer la perspective féminine sur un sujet.

4. Travaillez-vous actuellement sur de nouveaux projets ou essayez-vous des nouveaux médias? Être artiste revient à essayer constamment de nouvelles choses, de nouveaux médias. Cela ne fonctionne pas toujours, mais on apprend en cours de route.

5. Si vous n'étiez pas artiste, quelle serait votre carrière de choix? J'ai essayé différents emplois; cela revient toujours à être un artiste. Si je devais choisir, j’aimerais être chanteuse, mais je ne sais pas chanter et j’ai peur des foules.

*Ses réponses ont étés traduites de l’anglais. Voyez ci-dessous pour les originaux.

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

When the Hampton Gallery opened its doors in October 2019, Tina Cartier was our first featured artist. Her exhibition was a collection of paintings designed around the concept of rebellious womanhood, titled Ultra Feminine. It set the tone for every show that followed. Tina’s work is fine art, but with an edge. Combining precise technique with a bold attitude, every portrait stares right back at you. Don’t even get us started on her titles.

Working with Tina has been exciting from the start. Most of her work is multimedia - including spray paint and acrylic, but also studs, chains, jewels, and other 3D features. Ranging from cutesy 5” Valentine’s hearts to massive 48” x 72” portraits, there’s a Cartier piece for everyone. We even had the privilege of having her paint a large-scale mural inside the gallery… stay tuned for behind-the-scenes footage!

We asked Tina to answer a few questions below, but you can also check her out on Instagram. That being said, if you drop by the gallery, she might be here hanging out. She’s an important piece of the Hampton family.

1. What does your creative process looks like? I work around a picture that inspires me. Looking for a little story to tell.

2. Where do you find your inspiration? Inspiration is all around me, in books, as I travel, in music... 

3. Why do you only predominately paint women figures? I think it's important to centre the female perspective on a subject.

4. Are you currently working on new projects or trying new media? Being an artist means that you are constantly trying new stuff, new media. It doesn't always work out but you learn in the process.

5. If you were not an artist, what would be your other career of choice? I tried different jobs; it always comes back to being an Artist. If I had to choose, I’d like to be a singer, but I actually can't sing and I am afraid of crowds.

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published